Katerina Geislerova | MATIERES

Pour ses premières collections, Katerina s'est inspirée des films de Buster Keaton.

Elle a élaboré sa propre définition du vêtement en utilisant les techniques d'hier et d'aujourd'hui. Comme dans un film muet, dans lequel le visage et l'attitude des acteurs expriment leurs émotions, Katerina s'approprie l'habit comme mode d'expression à part entière.

Aujourd'hui son univers reste toujours marqué par la « Belle Epoque » autour de laquelle s'articule son travail de construction et d'architecture et s'exprime aussi bien dans son prêt-à-porter ainsi que dans sa ligne couture.

Selon ses propres règles, Katerina décale et cintre le vêtement qui, par sa prestance, sa séduction, l'harmonie de ses lignes, dévoile ou cache le corps, tout en respectant le message qu'elle souhaite nous livrer. Le vêtement se met en scène…à nous de le porter et d'exprimer nos propres émotions.

Elle continue de trouver son inspiration entre Paris et Prague et organise ses collections entre ces deux villes, leur conception, leur fabrication et la vente de ses créations.